25 Chapitre 6. L’antisémitisme chrétien d’installation

«J’étais étranger et vous ne m’avez pas recueilli, malade et en prison et vous ne m’avez pas visité», dira Jésus au dernier jour ; et peut-être ajoutera-t-il à l’énumération douloureuse de Matthieu XXV, 42-43 : «J’étais persécuté et vous m’avez laissé tuer…»

Nous avons besoin de pardon. Car nous avons contribué à travers les siècles à la «séparation» des Juifs. Nous les avons considérés comme étrangers, alors qu’ils sont nos pères selon l’esprit. Nous avons été parfois les instigateurs, parfois les complices, parfois les témoins indifférents ou lâches de toutes les persécutions qui les ont décimés.

Charles Westphal, Foi et Vie, avril 1947.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *